Clickez sur l'image pour agrandir

Un petit aparté pour signaler qu'une belle cloche se situe à gauche du chœur. (ci-contre) Elle est datée de 1638. Trop tôt pour en faire une Pierre II Hemony et de trop bonne facture pour être une Pierre I ou Blaise Hemony, on en déduit que c'est une François Hemony, ce qui semble logique bien que la datation soit antérieure au carillon.

Le clavier du carillon est assez classique, il ne porte pas de marque apparente facilement décelable. Les bâtons sont en frêne. La tringlerie est récente. A cela est ajouté un Apollo II de Clock-O-Matic qui tinte en marteaux distincts des ritournelles tous les quarts d'heure, quatre ritournelles différentes existent
actuellement ; un second boîtier de Movotron Clock-O-Matic commande les volées. Les cloches de volée sont toutes en rétrograde à mouton arqué, les battants à jambe + boule. Les axes sont métalliques en pièces volumineuses, sur paliers soudés. Seuls les râteaux auraient besoin d'un peu d'entretien, la peinture s'écaille et les tringleries sont parfois un peu lâches (à tel point que certaines notes de ritournelle commencent à manquer à l'appel).

Une des particularités - je n'ai encore jamais vu ça ailleurs - se situe sur le système de tintement de ritournelle des grosses cloches. Les terminaisons de marteaux ont une forme de "chapeau de bolet", en pièce métallique apparemment thermoforgée.

 

© 2019 Trésor de la Collégiale Notre-Dame à Huy